Jeremy Martinez

University Paris II Panthéon‑Assas
PhD Student

Jérémy Martinez is a PhD student in the University of law Paris II Panthéon-Assas. His research deals with constitutional law and Economy. Beyond law & economics, he is a PhD student which specializes in analyzed the conflictual relationship between law and economy. He is also currently working on his thesis, which is called “Conseil constitutionnel and Economy”. Among the general relationship between law and economy, his PHD deals with the role of the constitutional judge who has to handle economic matters.

Articles

1235 Review

Jeremy Martinez Redundancy: The French Constitutional Council rules that Article L. 1235-11 of the French Labour Code laying down a frame to the redundancy procedure does not violate the Constitution (Tél And Com)

13

Le Conseil constitutionnel a été saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), transmise par la Cour de cassation, qui porte sur les dispositions C. trav. encadrant la procédure de licenciement pour motif économique d’au moins dix salariés dans les entreprises d’au moins cinquante (...)

Jeremy Martinez Business protection: The French Constitutional Council rules that the business secret protection Act implementing directive 2016/943 of June 8th, 2018 on the protection of undisclosed know-how and business information against their unlawful acquisition does not breach the Constitution (Law on trade secrets)

14

La loi relative à la protection du secret des affaires, adoptée par le Sénat le 21 juin 2018, a été déférée au Conseil constitutionnel par plus de soixante députés et soixante sénateurs. Ces recours, intentés dans le cadre du contentieux a priori (DC), portaient sur l’article 1er de cette loi, qui (...)

Jeremy Martinez Measure as a punishment: The French Constitutional Council rejects the legal provision creating a penalty based on 1% of the wage share when the company fails to reach a company-level agreement dealing with the employment of older workers (People and Baby)

10

Le juge constitutionnel a été saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité (Ci-après “QPC”), transmise par la Cour de cassation, à propos de la constitutionnalité du deuxième alinéa de l’article L. 138-24 du Code de la sécurité sociale. Cet article a été créé par le paragraphe II de l’article 87 (...)

Jeremy Martinez Foreign opened bank accounts: The French Constitutional Council partially annuls a legal provision aiming to fine natural person and companies registered in France which would have not complied with a requirement to report opened, used or closed foreign bank accounts (Époux F.)

51

Le Conseil constitutionnel était saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) portant sur le paragraphe IV de l’article 1736 du Code général des impôts (CGI) dans sa rédaction issue de la loi de finances rectificatives de 2008 (loi n° 2008-1443 du 30 décembre 2008, Loi de finances (...)

Jeremy Martinez Right of property: The French Constitutional Council approves the legal provision creating an exploitation fee for commercial exploitation of pictures of public land’s buildings (Wikimédia France)

49

Le mouvement de valorisation économique des biens publics est un phénomène dont l’importance ne semble cesser de croître. La décision n° 2017-687 QPC du 2 février 2018 du Conseil constitutionnel en est une nouvelle illustration. À l’origine de la question de constitutionnalité, un recours pour excès de (...)

Jeremy Martinez Right to employment: The French Constitutional Council considers that the provision authorizing an employer to lay off employees due to ’real and serious grounds’ because he did not accept a company-level agreement which either protects or develops labour law does not breach the Constitution (Confédération générale du travail – Force ouvrière)

52

Le Conseil constitutionnel a été saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) portant sur la loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels (loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la (...)

Jeremy Martinez Legal licence: The French Constitutional Council approves a legal provision authorizing internet radio services to use phonograms for commercial purpose without its interprets’ and producers’ consent (Société civile des producteurs phonographiques)

71

La décision à commenter s’inscrit dans la délicate question de la protection des droits d’auteurs au regard des nouvelles modalités de diffusion numérique. Après l’adoption d’un arrêté édicté par le Ministre de la Culture fixant la composition d’une commission chargée de fixer les modalités de rémunération (...)

Jeremy Martinez Principle of equality: The French Constitutional Council does not rule on differential treatment existing between a farmer and other debtors subject to rescue proceedings (Société La Noé père et fils)

57

La question de constitutionnalité portait sur l’article L. 626-12 C. com. qui prévoit une exception au principe selon lequel la durée du plan de sauvegarde ne peut excéder dix ans. Cette durée est portée à quinze ans lorsque “le débiteur est un agriculteur”. Les requérants ont toutefois contesté la (...)

Jeremy Martinez Due diligence: The French Constitutional Council partially invalidates a law implementing a due diligence obligation to parent firms and main contractor companies (Law on due diligence obligation of parent firms and main contractor companies)

70

Le Conseil constitutionnel a été saisi d’une proposition de loi adoptée le 21 février 2017 relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre. L’idée qui a animé le législateur est celle d’imposer un “plan de vigilance” aux sociétés qui emploient, à la clôture de deux (...)

Jeremy Martinez Proportionality: The French Constitutional Council holds that the proportional fine introduced in Article 1736 IV bis of the Tax Code is unconstitutional because the fine is disproportionate as regards to the seriousness of the aimed offense (breach of the self-assessment obligation) (Mme Michelle Theresa B.)

56

Dans sa quête à la fraude fiscale, le législateur accorde un soin particulier à sanctionner les manquements aux obligations déclaratives auxquelles sont soumis les contribuables. En l’espèce, le législateur, par la loi du 29 juillet 2011, a introduit une obligation déclarative appliquée à tout (...)

Jeremy Martinez Pre-emption right: The French Constitutional Council partially invalidates a law implementing a pre-emptive right vested in the “SAFER” (Law on fight against pre-emption of agricultural land and biocontrol development)

80

La décision concerne le champ des missions appartenant aux sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (SAFER). Ces sociétés ont pour objectif de réguler le marché du foncier rural. À cette mission, historique, s’est peu à peu rajoutée une mission de préservation de l’environnement. Ces missions (...)

Jeremy Martinez Sphere of the economic activity: The French Constitutional Court holds that the Constitution does allow a legislative disposition imposing an obligation an obligation to take back waste on building materials distributors (French Confederation of international and wholesale trade)

60

Afin de favoriser la collecte des déchets issus du secteur du bâtiment, le législateur a fait peser une obligation de reprise sur les distributeurs de matériaux de construction. Le requérant invoquait une atteinte disproportionnée à la liberté d’entreprendre par le fait de l’imprécision de cette (...)

Jeremy Martinez Filing requirements: The French Constitutional Court holds that the Constitution does not allow a legislative disposition based on tax fraud and tax evasion control and requiring some companies to publish their economic indicators (Sapin II Law)

68

Le juge constitutionnel était saisi de la constitutionnalité de la loi Sapin II qui avait vocation à lutter contre l’évasion fiscale et contre la corruption. Cette loi a fait l’objet de multiples censures à l’occasion du contentieux a priori devant le Conseil constitutionnel. Le contrôle porté sur deux (...)

Jeremy Martinez Balancing the right of employment stability and the entrepreneurial freedom: The French Constitutional Court holds that an act creating a floor-severance equivalent to a six-month salary as damages for baseless firing in companies employing less than 11 people does not violate the Constitution (Goodyear Dunlop Tires)

61

Dans le cadre du plan de licenciement économique adopté par la société Goodyear Dunlop Tires France SA (ci-après “Goodyear”), 772 salariés ont saisi le conseil de prud’hommes d’Amiens de demandes d’indemnisation pour licenciement sans cause réelle et sérieuse. À l’occasion de ce litige, la société (...)

Jeremy Martinez Association status of 1901: The French Constitutional Court declares invalid a provision allowing 1901-type associations to sell or exchange semen without applying the ban sets out by the French Rural Code by the Article L. 661-8

68

La législation française réglemente strictement la commercialisation et la production de semences ou de matériels de multiplication de végétaux. En effet, l’article L. 661-8 du code rural et de la pêche maritime (CPRM) a pour but d’encadrer les opérations de commercialisation de ces semences. Au cours (...)

Jeremy Martinez Equality principle: The French Constitutional Court declares incompatible with the Constitution a disposition implementing a difference between the competent authorities to set up a list where non-workable Sundays are deleted (City of Paris)

44

Dans la décision du 24 juin 2016, le Conseil constitutionnel, conformément à une jurisprudence antérieure (Décision n° 2009-578 DC du 18 mars 2009, Loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion, cons. 19), applique le principe d’égalité dans le cas où la disposition porte sur les (...)

Jeremy Martinez Principle of individual nature of penalties: The French Constitutional Court declares invalid the interpretation of a ruling of the French Supreme Court holding that sanctions against anti-competitive practices can be imposed on the receiving company after an absorption merger (ITM Alimentaire International)

107

Le Conseil constitutionnel était saisi de la conformité à la Constitution d’une jurisprudence constante de la Cour de cassation selon laquelle une sanction pour pratiques anticoncurrentielles commise avant une fusion-absorption par la société absorbée serait opposable à la société absorbante. La (...)

Jeremy Martinez Audiovisual media service distributors: The French Constitutional Court declares valid a provision charging audiovisual media services distributors with diffusion costs and transportation of local public initiative services costs (Iliad)

45

Par une décision QPC du 23 mars 2016, le Conseil constitutionnel s’est prononcé sur le financement de la distribution des services audiovisuels d’initiative publique locale. En vertu de la législation française, les coûts de diffusion et de transports des services audiovisuels destinés à la vie locale (...)

Jeremy Martinez Entrepreneurial freedom: The French Constitutionnal Court holds that a provision stating the incompatibility between the activity of taxi drivers and the activity of VTC drivers on the basis of free enterprise is unconstitutional (M. Robert)

105

Dans cette affaire, le Conseil constitutionnel est saisi de la constitutionnalité de l’article L. 3121-10 du Code des transports qui prévoit l’incompatibilité de l’exercice de l’activité de conducteur de taxi avec l’exercice de l’activité de conducteur de voiture de transport avec chauffeur (VTC). Les (...)

Jeremy Martinez Equality treatment principle: The French Constitutionnal Court rules that a provision laying out different penalties against uncompetitive practices depending on whether a company or another type of organization is concerned is consistent with the Constitution (Association Expert-comptable média association)

87

Le juge constitutionnel contrôle la conformité à la Constitution d’une disposition législative qui prévoit une sanction pécuniaire en valeur absolue pour les personnes, autre que des entreprises, responsables de pratiques anticoncurrentielles. Les requérants invoquaient, à son encontre, le principe (...)

Send a message